Comment faire venir du monde à votre atelier ? 5 conseils pratiques

 In Conseils et bonnes pratiques

Attirer du monde à un atelier, une formation ou une présentation, c’est toujours compliqué.

Qu’il soit payant ou gratuit, vous êtes toujours confronté à la difficulté de diffuser l’information, notamment auprès de ceux qui pourraient être intéressés. Gratuit, votre public se demande si l’atelier sera de qualité. Payant, le coût ou la transaction peuvent être un frein.

Pour diffuser le plus efficacement et le plus largement possible l’information, voici quelques pistes pour vous aider…

1. Les bonnes informations, au bon moment

Pour mobiliser et faire venir le plus possible de personnes à votre présentation ou votre atelier, il faut les prévenir à l’avance, et n’oublier aucune information :

  • L’intitulé
  • La date et l’heure
  • Le lieu et l’adresse précise – bâtiment, étage, n° de bureau…
  • Le sujet abordé et le programme, avec l’heure de début, l’heure de fin, et le temps imparti aux questions,
  • Les pré-requis, si nécessaire
  • Le tarif de votre atelier s’il est payant.

Votre public a besoin de s’organiser, de prévoir le déplacement, de se faire remplacer, préparer des documents…

S’il n’est jamais trop tôt pour annoncer un événement, pensez en revanche à relancer au moins 15 jours et 48H avant. Rien ne vaut une piqûre de rappel !

 

2. Un titre compréhensible par votre cible, un descriptif court et qui va droit au but

Faites simple.

  • Qu’allez-vous leur apprendre ?
  • Que sauront-ils faire à la fin de votre atelier ?
  • De quel outil, tendance, nouvelle législation allez-vous leur parler ?

Vous l’aurez compris, le titre de votre atelier a une importance capitale. Il faut qu’il soit :

  • Précis : allez-vous parler d’une tendance, d’un logiciel, d’une méthode …?
  • Explicite : allez-vous approfondir un sujet, faire une initiation, proposer une alternative ?
  • Et adapté à votre cible : quels sont les mots utilisés par votre cible ?

Mettez-vous à la place de votre public pour mieux l’accrocher, imaginez la difficulté à laquelle ils font face aujourd’hui et comment vous allez l’aider à la surmonter.

 

3. Un visuel qui ressemble à votre public

Chaque aspect de votre annonce, quel que soit le support (événement Facebook, Meetup, …), doit parler à votre public. On ne s’adresse pas de la même façon à des jeunes diplômés, des actifs en reconversion et des actifs en poste.

Et le visuel a logiquement toute son importance dans votre communication : il informe votre cible de manière implicite sur à qui s’adresse votre atelier et quelle en sera la tonalité. C’est le visuel qui va permettre à votre public de s’identifier ou non.

Il existe de nombreux sites pour trouver des photographies ou des illustrations :

Evidemment, le choix est bien plus vaste et de qualité sur les sites payants et vous risquez moins de vous retrouver avec le même visuel qu’un autre formateur qui, lui, aura opté pour une image gratuite.

 

Nos conseils ?

  • Tenez compte des tendances de votre secteur, regardez comment les autres formateurs présentent leurs ateliers pour trouver votre style,
  • Que votre public soit professionnel ou non, les visuels doivent permettre à votre public de s’identifier ! Aussi, laissez tombez les visuels clichés : costumes, sourires forcés, regards perdus dans le vide…
  • Gardez si possible le même style de visuel d’un atelier à l’autre : dominante d’une certaine couleur, photographies artistiques, portraits de personnes… Peu importe, le principal étant d’aider les participants à vos ateliers à vous reconnaître, d’atelier en atelier,
  • Encore mieux : apposez votre logo détouré avec votre baseline sur ce visuel au moyen d’un outil de création graphique (Photoshop, Canva, Picozu …)

 

4. Utilisez les plateformes d’événements

Vous avez votre descriptif, votre titre et votre visuel ?

Il ne vous reste plus qu’à créer les événements sur des plateformes d’événements.

  • La moins chère : Facebook, mais prévoyez peut-être un petit budget publicité (plus d’informations ici)
  • Eventbrite ne vous coûtera rien si votre atelier est gratuit, et prend une commission s’il est payant (à voir ici)
  • Meetup déploiera toutes ses possibilités moyennant un abonnements à un tarif raisonnable (à consulter ici)

Weezevent quant à lui est une billetterie 100% frenchie davantage tournée vers l’événementiel festif et B2C.

Notre conseil ?

Créez d’abord l’événement sur une billetterie en ligne, puis ajoutez le lien vers votre billetterie sur un événement Facebook et dans votre Meetup.

 

5. Et diffusez votre atelier sur les réseaux sociaux, of course

On ne saurait trop vous recommander ensuite de diffuser votre atelier/événement sur tous les réseaux sociaux.

  • Facebook est un incontournable bien sûr, d’autant plus si votre public cible se compose de particuliers : pratique, c’est directement l’événement
  • Twitter vous permettra de gagner en visibilité, sans restriction ; n’oubliez pas d’ajouter le/s hashtag/s correspondant à votre/vos thématique/s
  • Linkedin : indispensable, quel que soit votre public et a fortiori s’il s’agit de professionnels

 

Nos deux ultimes conseils ?

  • Communiquez au début de votre atelier, par exemple en photographiant la salle et la première slide de votre Power Point, et en postant la photo sur les réseaux sociaux
  • Communiquez à la fin de votre atelier, pour remercier les participants.

 

À bientôt pour d’autres conseils !

Recent Posts
Comments
pingbacks / trackbacks

Leave a Comment

13 Partages
Partagez3
Tweetez
+1
Partagez10