Situé au cœur d’Aix-en-Provence, mais à la lisière du centre-ville, le centre d’affaires Amadeus, précisément localisé dans Les bureaux de l’Arche  depuis 1998, se trouve également  dans le quartier Sextius-Mirabeau.

La fontaine monumentale de la Rotonde édifiée en 1860, lieu emblématique de la ville, est  toute proche.

Le quartier Sextius-Mirabeau, (d’une surface d’environ 2km2 ), concentre des lieux de culture non moins emblématiques de la ville puisqu’ils contribuent à sa renommée sur le plan culturel  : la Cité du livre ou Bibliothèque Méjanes, le Pavillon  Noir, le Grand Théâtre de Provence, ou encore le conservatoire Darius Milhaud, ouvert en 2013 .

Le saviez-vous ?

Le nom du quartier Sextius-Mirabeau provient de Caius Sextius Calvinus (dates inconnues, IIe av. J.-C.) et d’Honoré-Gabriel Riqueti de Mirabeau (1749-1791). Caius Sextius Calvinus est un consul romain qui, au cours de sa campagne de conquête jusqu’au Languedoc, fonda Aix-en-Provence en 122 av. J.-C. Il l’appela alors Aquæ Sextiæ en référence aux sources thermales situées à proximité de l’Oppidum d’Entremont. Honoré-Gabriel Riqueti de Mirabeau, ou Mirabeau, est un homme politique issu de la noblesse aixoise. Ce personnage haut en couleur, mais né avec des difformités physiques fut rapidement surnommé l’« Hercule de la liberté » lorsqu’il devint député. Il devint une figure de l’Assemblée Nationale et participa notamment à la rédaction de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen en 1789, ce qui lui valut une grande popularité.

Un lieu de culture, et plus encore

 

La cité du livre et la Bibliothèque Méjanes

Construit en 1989 dans une ancienne fabrique d’allumettes –d’où le nom de la rue se trouvant en face-, la   Cité du Livre  ou Bibliothèque Méjanes  parce qu’elle  héberge notamment la bibliothèque du marquis de Méjanes, un noble arlésien (1729-1786) ainsi qu’une cinémathèque. Aujourd’hui, ce lieu accueille de nombreuses manifestations culturelles.

Le Grand Théâtre de Provence

C’est une salle à la hauteur des ambitions que nourrissait la ville pour sa vie culturelle -1 400 places, 8 500 m2, une fosse pouvant accueillir jusqu’à 100 musiciens-. Danse, concerts de musique classique, théâtre, opéra… Le Grand Théâtre de Provence fait rayonner la culture en Provence depuis 2007.

Le Pavillon Noir-Ballet Preljocaj

Dédié à la danse sous toutes ses formes et conçu par Rudy Ricciotti  ( également Mucem Marseille ou Musée Jean Cocteau à Menton, etc…), le Pavillon Noir sort de terre en 2004. Doté d’un programme riche et haut en couleur de la danse contemporaine au théâtre dansant en passant par la danse urbaine, le Pavillon Noir accueille des compagnies du monde entier dans une salle de 378 places.

Le conservatoire Darius Milhaud

Musique baroque, concert-lecture, chorales, récitals, classique… Le conservatoire Darius Milhaud donne à voir la musique, mais aussi à la vivre puisqu’il est aussi un centre de formation aux métiers de l’art dramatique, de la danse et de la musique. Créé en 2013, il tranche avec son architecture radicale conçue par l’architecte Kengo Kuma et inspiré d’un origami.

L’office de Tourisme d’Aix et du Pays d’Aix

Certifié dès 1997 pour la qualité de son accueil, l’Office du Tourisme accueille et renseigne les voyageurs depuis 1969.

La gare routière

Du tourisme au voyage, il n’y a qu’un pas ! Inaugurée en 2014, la gare routière a été conçue par Jean-Marie Dutilleul. Celle-ci devait remplir plusieurs critères : être fonctionnelle, mais aussi allier performance énergétique et innovation. C’est ainsi que cette gare, qui permet de rejoindre le cœur d’Aix-en-Provence depuis la gare TGV, l’Aéroport, à Marseille et toutes les villes et villages du Pays d’Aix, est proche  du plus grand mur végétal de France et d’espaces d’attente aérés et design.

Et vous, que préférez-vous dans notre quartier ?