Avec les taux de chômage actuels, on pourrait penser que recruter serait une simple formalité.

Et pourtant, l’inadéquation entre l’offre et de la demande sur le marché de l’emploi et la compétition pour obtenir les meilleurs profils compliquent sérieusement le recrutement.

Si vous envisagez de recruter, vous ne ferez peut-être pas appel à un cabinet de recrutement et vous voudrez suivre le processus de recrutement vous-même.

Nous avons demandé à Pamela Briant, chargée de recrutement pour le cabinet de recrutement HumainEA de nous donner quelques conseils pour réussir un recrutement.

Définir correctement la charge de travail et les compétences nécessaires pour le poste

Il convient dans un premier temps d’identifier précisément ce que vous attendez de votre prochain salarié. Quelles seront ses missions ? Avec qui cette personne devra-t-elle travailler ? Que peut-on exiger d’elle au bout d’une journée, au bout d’un mois, au bout d’un an ? Quelles connaissances et quelles compétences sont absolument nécessaires et lesquelles sont souhaitables ?

Toutes ces questions peuvent se poser même dans le cas d’un remplacement. Elles sont d’autant plus importantes lorsqu’il s’agit d’une création de poste.

Le conseil : 

En proposant un poste dont les missions sont claires et les conditions de travail définies à l’avance (horaires, salaires, packaging…) vous êtes en mesure de rédiger une annonce claire et attractive. Elle permettra aux candidats de se projeter sur le poste et de vous prendre au sérieux.

S’organiser au mieux pour optimiser sa recherche de candidats

La recherche de bons profils peut demander du temps. Si le recrutement peut se faire par le bouche-à-oreille : « le marché invisible de l’emploi », ce n’est pas toujours le cas. L’annonce reste un outil nécessaire à la recherche de candidats mais aussi la prise de contact, qui s’apparente à une véritable prospection.

Le conseil :

Assurer soi-même son recrutement en plus de son activité principale demande du temps et de l’organisation. Il est important de déterminer les jours ainsi que les plages horaires que l’on consacre à sourcer,  contacter les candidats, les relancer si besoin et organiser des entretiens. Sans un minimum d’organisation, on peut très vite se sentir débordé et découragé.

Sélectionner les canaux par lesquels on recherche ses candidats

Il faut dans un premier temps, déterminé si l’on privilégie les solutions payantes ou pas.

Il faudra ensuite choisir les canaux de diffusions en fonctions des profils recherchés : jobboard, réseaux sociaux, organismes publics…en fonction des profils recherchés. RégionsJob.com, Monster.fr ; Cadremploi.fr, Lesjeudis.com, LinkedIn ne sont plus à présenter.

Le conseil :

Le choix d’outils gratuits peut limiter en temps et en canaux de diffusions, mais ne vous empêche pas de recruter à condition de le faire judicieusement. Outre Pôle emploi, Il est possible : de publier gratuitement des annonces sur d’autres canaux tels qu’Indeed.fr, agefiph.fr, l’APEC… L’on peut également sourcer sur LinkedIn gratuitement grâce aux indicateurs booléens et des posts pour attirer les candidats.

Assurer les entretiens

Les entretiens ont pour but de déterminer si les candidats  disposent  bien des compétences requises. Il permet de déterminer la disponibilité du candidat sur le marché de l’emploi, sa mobilité, ses compétences, ses prétentions salariales, son intérêt pour le poste…

Le conseil :

S’il n’est pas correctement calibré, un entretien peut s’éterniser. Il est important de recentrer le candidat si besoin tout en conservant une attitude cordiale: reformuler la question, demander plus de détails sur un point précis…

L’entretien ne doit pas être pris à la légère, c’est un investissement en temps aussi bien pour l’employeur  que pour le candidat.

Enfin, s’il est vrai que beaucoup de candidats ont tendance à améliorer un peu leur CV par rapport à la réalité, ce n’est pas non plus une raison pour partir du principe que tous les candidats sont des affabulateurs qu’il convient de démasquer. L’entretien est une discussion, pas un interrogatoire !

 

Et vous, quelles sont vos idées pour recruter la bonne personne ?